CONCERTS

 Samedi 6 avril 2019

Conservatoire de Lyon

Wagner : concert symphonique sur des pièces de jeunesse

Mendelssohn : Les Hébrides Ouverture

Smetana : la Moldau

Beethoven : triple concerto op56

direction : Patrice Couineau et Alain Jacquon

Concert à 17h

Invitation

Après le très beau concert du jeudi 20 décembre à la Bourse du travail avec le conservatoire, son orchestre symphonique, Chostakovitch et Bernstein, voici le samedi 6 avril prochain un nouveau concert du CRR, à 17h00.  Cette fois ci, Wagner sera à l’honneur.

Au programme, la Moldau de Smetana, Les Hébrides de Mendelssohn, le Triple concerto de Beethoven et deux « raretés » wagnériennes : l’Ouverture du Roi Enzio et l’opérette inachevée, La famille des ours, avec solistes, chœur et orchestre, dont ce sera la première exécution en France.

Merci de vous inscrire auprès de Céline (contact@sophily.fr). Concert gratuit pour les membres de l’association.

Compte rendu

2018

Jeudi 20 décembre 2018

Conservatoire de Lyon

Concert symphonique

Ouverture festive

Chostakovitch : Concerto pour piano et trompette. Manuel Schweitzer et Arnaud Schotté, solistes

Gerschwin : Porgy and Bess

direction : Alain Jacquon

Concert à 20h30

Invitation

Le Conservatoire de Lyon sous l’égide d’Alain Jacquon nous invite à son concert annuel de fin d’année autour d’œuvres de Chostakovitch et Gershwin.

Le rendez-vous est pris le Jeudi 20 décembre à 20h30 à la Bourse du Travail, place Guichard à Lyon 3ème.

Compte rendu

Pour son concert à la Bourse du Travail le 20 Décembre, le Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon proposait des œuvres de deux compositeurs du XXème siècle : le Russe Dimitri CHOSTAKOVITCH (1906-1975) et l’Américain Georges GERSHWIN (1898-1937)

Alain JACQUON, directeur du Conservatoire dirigeait tout d’abord « l’Ouverture de Fête » de Chostakovitch, œuvre de 1954.Comme le mentionne le programme, cette musique » à la joie débridée et menée tambour battant » reflétait peut-être la joie du compositeur enfin débarrassé de son tourmenteur (Joseph Staline, mort l’année précédente).

Le Concerto pour piano, trompette et orchestre à cordes qui suivit fut composé et créé par Chostakovitch à Léningrad en 1933. Dans cette œuvre de jeunesse (27 ans), le compositeur, comme l’a écrit le musicologue Michel Hofmann est tour à tour « lyrique et irrévérencieux, grave et narquois ». La partition de piano, jouée par Manuel Schweizer, montre aussi le pianiste émérite que fut Chostakovitch. Arnaud Schotté à la trompette, « sur le devant de la scène », était seul à défendre « audacieusement » le pupitre des vents, face aux cordes.

La 2ème partie du concert débutait avec l’Ouverture Cubaine » de Gershwin, de 1932, œuvre riche de tous ces rythmes cubains bien connus autour desquels Gershwin a construit un opus symphonique très élaboré. Les jeunes du Conservatoire se laissèrent entrainer manifestement avec plaisir dans ces rythmes envoûtants.

Le Tableau Symphonique autour de l’opéra Porgy and Bess (1938) arrangé par Robert Russel Bennett terminait le concert. L’enchainement de ces très belles mélodies de Gershwin et des rythmes afro-américains les accompagnant donna à l’orchestre l’occasion à nouveau de montrer le plaisir qu’il avait à jouer cette musique, elle aussi très élaborée et en même temps à la frontière du Jazz, de la variété.

Ce concert bâti autour de deux grands compositeurs d’origine, de culture, de style totalement différents a démontré une fois de plus que, face à des œuvres variées et exigeantes, les jeunes instrumentistes d’aujourd’hui font preuve d’une maturité certaine et de plus ont la capacité de faire partager leur enthousiasme par leur public.

Bravo à Monsieur Jacquon d’avoir su insuffler à ce jeune orchestre cet enthousiasme à travers sa direction précise, sobre et dynamique, et très chaleureuse !

Samedi 15 et Dimanche 16 septembre 2018

Journées Européennes du Patrimoine

Concert à l’Auditorium

Programme surprise

Orchestre National de Lyon

Direction : Nikolaj Znaider

Concert à 18h

Invitation

L’auditorium-Orchestre national de Lyon a le plaisir de  convier les mélomanes lyonnais à un concert gratuit le samedi 15 ou dimanche 16 septembre à 18h00, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine.  Plus d’informations en cliquant sur le lien suivant :

Il est possible de réserver des places dans la salle pour les membres de la Société Philharmonique. Deux options s’offrent à vous : 

–          Soit vous avez déjà pris des places pour un de ces 2 concerts et dans ce cas, vous pourrez passer au guichet protocole en arrivant au concert pour que nous apposions le logo « réservé » sur leurs billets. Cela vous permettra de rejoindre les places réservées.

–          Soit vous n’avez pas encore réservé de places et vous souhaitez venir assister à l’un des concerts.

     Dans tous les cas, merci de vous signaler auprès de moi avant le 12 septembre, mentionnant le cas 1 ou cas 2, avec le nombre de places et le jour choisi. Vous pourrez retirer vos leurs places au guichet protocole le soir du concert à leur nom.  

Compte rendu

« A l’occasion des journées européennes du patrimoine, la Société Philarmonique de Lyon nous a fait le plaisir d’inviter ses membres au concert du 16/09/2018 à 18 heures dans la grande salle de l’auditorium de Lyon.

Participer à un tel concert donné par l’orchestre national de Lyon fut pour les membres de la Société Philarmonique un véritable plaisir pour des oreilles néophytes et peut-être encore peu entraînées. L’ambiance des grands concerts fut un vrai régal. L’accueil toujours impeccable du personnel de l’orchestre national de Lyon nous autorisait à faire un peu partie du cercle restreint des vrais amateurs.

La suite de concert du ‘Chevalier à la rose’ de Richard Strauss nous donnait l’impression d’un certain classicisme parmi les autres œuvres de ce compositeur. Soit 22 mn de bonheur.

Le tombeau de Couperin de Maurice Ravel (18 mn) dans la tradition française, est un hommage à la musique elle-même.

Le très jeune chef danois, Nikolaj Znaider, rarement en représentation à Lyon, nous transmit une musique bien réglée.

Les liens amicaux entre la Société Philarmonique de Lyon et l’Orchestre National de Lyon trouvent ici leur pleine justification ». Pierre Combet, adhérent depuis 2017

« Ce concert du 16 septembre fut très agréablement administré par le merveilleux orchestre de l’Auditorium. Celui-ci composé d’une grande variété d’instruments a ravi mes oreilles d’une musique féérique et d’autres mouvements paisibles.

 Les instruments entraient un à un dans ce morceau choisi. Ce premier moment de la saison musicale fut un plaisir. » Anny Aubas

Infos pratiques

Pour réserver votre participation

à un concert : contact@sophily.fr

A l’issue du concert, il peut y avoir une collation ou restauration

Horaire : définie à chaque concert

Lieu : défini à chaque concert